Droupla est un terme tibétain : « droup » signifie “accomplir, pratiquer” : « La » est un terme honorifique, qui n’a pas d’équivalent en français. Il désigne un pratiquant, moine ou laïc, homme ou femme, qui a accompli la traditionnelle retraite de 3 ans durant laquelle il a reçu et pratiqué la transmission complète des instructions de la lignée Kagyu, notamment la pratique des yidams et des Six yogas de Naropa. Ce terme pourrait se traduire par “pratiquant expérimenté” du fait d’une certaine habitude de la méditation pratiquée continûment durant toute la retraite. Après leur sortie de retraite, Lama Teunsang a demandé aux retraitants de partager leur expérience de la pratique, selon leur aspiration et leurs connaissances, en dirigeant des sessions d’enseignement ou de pratique.