Le programme se déroulera cet été dans des circonstances particulières, puisque le Centre peut reprendre ses activités à condition d’observer strictement les règles sanitaires.

Les conditions de participation impliquent le strict respect des mesures barrières, que ce soit pour les pratiques ou les stages.

Voici comment nous nous organiserons.
Pour les lieux cultuels comme Montchardon, les règles fixées par l’État sont les suivantes :

  • au moment de son arrivée au Centre, le stagiaire ne devra pas être malade ou présenter des symptômes du virus.
  • obligation de maintenir une distance de 1m autour de soi, dans le temple, au réfectoire et lors des déplacements dans le Centre,
  • port obligatoire d’un masque de protection de l’entrée du temple jusqu’au moment où l’on est assis, dans le réfectoire jusqu’au moment de manger et dans toutes les autres situations dès qu’il est difficile de maintenir les distances avec autrui,
  • lavage des mains au gel hydro-alcoolique à l’entrée et à la sortie du temple et du réfectoire, à chaque fois que l’on accède au self-service et dans toutes les occasions où on doit toucher un objet collectif.
  • un membre identifiable de l’administration sera responsable des phases d’entrée et de sortie dans le lieu de prière pour s’assurer du respect des règles.

L’accès au temple sera limité à 70/80 personnes pour respecter les distances sanitaires. Pour les logements, les chambres à plusieurs deviendront des logements individuels, sauf pour les couples ou familles. Le nombre de places en dortoir sera diminué pour espacer les lits. Nous pourrons ainsi loger environ 80 personnes. Le camping sera ouvert, l’implantation des tentes devra suivre les mêmes consignes. Nous disposerons dans tous les lieux où cela est nécessaires des liquides de désinfection.

Nous connaissons déjà toutes et tous ces mesures sanitaires depuis plusieurs mois. Néanmoins, nous avons tendance à nous relâcher du fait de la diminution de l’épidémie. Or à Montchardon, ces contraintes devront impérativement être maintenues tout l’été.

En effet :

  • d’une part le non-respect des règles pourrait entraîner la fermeture du Centre et des poursuites judiciaires
  • d’autre part nous avons l’obligation morale de nous protéger et protéger autrui d’une maladie potentiellement dangereuse, d’autant plus que nous vivons dans des locaux collectifs.
  • Enfin, il est essentiel de protéger Lama Teunsang dont l’immunité est compromise, ce qui le rend extrêmement vulnérable aux infections, ainsi que les personnes du centre sont quotidiennement à son contact pour lui apporter ses repas et pour les soins. Cela implique par ailleurs qu’il ne convient pas de rentrer chez Lama Teunsang pour le saluer. Pour les raisons impérieuses citées ci-dessus, il ne reçoit actuellement que ceux qui s’occupent de sa santé.

Pour toutes ces raisons, nous demandons à toutes les personnes qui viendront cet été de s’engager à respecter les règles sanitaires. Cet engagement prendra la forme officielle d’une case à cocher dans le bulletin d’inscription. Cette formalité inédite est une précaution juridique que le Centre prend au cas où sa responsabilité serait engagée s’il y a un problème, car l’ouverture des activités est sous la responsabilité de l’organisateur. Par ailleurs l’engagement de toutes et tous permettra à chacun de venir au Centre en toute tranquillité.

Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas suivre ces directives, nous vous demandons de ne pas venir au Centre tant que ces règles seront en vigueur. De même évidemment si vous êtes malade ou présentez des symptômes du virus.

En tant que pratiquants bouddhistes, les contraintes du masque, des distances sociales et du lavage fréquent des mains peuvent être intégrées à notre pratique, comme entrainement de chaque instant à la vigilance et support d’attention dans nos actions quotidiennes. C’est aussi une formidable opportunité de pratiquer l’esprit d’éveil, l’attitude altruiste : « je m’engage à faire cet effort, en pensant davantage au bien-être et à la santé d’autrui qu’à mon propre désagrément ». Ce sont les moyens habiles du Dharma appelés « l’intégration des désagréments au chemin ».

The organization of Montchardon this summer

The programme will take place this summer under special circumstances, as the Centre can only resume its activities provided that health regulations are strictly observed.

The conditions of participation imply strict compliance with the preventive measures below, whether for practices or teaching sessions.

For places of worship such as Montchardon, here are the French government regulations:

  • At the time of arrival at the Centre, you shall not be ill or show symptoms of the virus.
  • Each person is compelled to maintain a safety distance of 1m, in the temple, in the refectory and when walking around the Centre,
  • Mandatory protective mask from the entrance of the temple till people have sat down, in the refectory until eating begins and in all other situations when it is difficult to maintain distance from others,
  • Hand washing with hydro-alcoholic gel coming in and going out of the temple and refectory, every time you access the self-service area, and on all occasions when you have to touch a collective object.
  • An identifiable member of the Centre administration will be responsible for ensuring that rules are respected as people enter or leave the prayer area.

Access to the temple will be limited to 70/80 people to respect sanitary distances. Rooms with several people will become individual lodgings, except for couples or families. The number of dormitory places will be reduced to ensure there is enough space between beds. We will thus be able to accommodate about 80 people. The campsite will be open, the installation of the tents will have to follow the same instructions. We will provide disinfectant in all the places where it is necessary.

We all know these sanitary measures for several months. Nevertheless, we tend to relax as the pandemic is receding. In Montchardon, preventive measures will have to be maintained throughout the summer.

  • First because failure to respect the rules could lead to the closure of the Centre and legal proceedings,
  • then because we have a moral obligation to protect ourselves and others from a potentially dangerous disease, especially as we live in collective premises.
  • Finally, it is essential to protect Lama Teunsang, whose immunity is compromised, making him extremely vulnerable to infection, as well as the people of the centre are in daily contact with him to bring him his meals and for the treatments.. This also means that it is not appropriate to spontaneously enter Lama Teunsang's home to greet him. For the compelling reasons cited above, only those who care for his health can currently visit him.

For all these reasons, we ask all people who will come this summer to commit to respecting the sanitary rules. This official commitment will take of a tick box in the registration form. This new formality is a legal precaution that the Centre takes in case of potential problems in which legal responsibility would have to be assumed, because reopening the Centre for summer activities is legally our responsibility. Moreover, if everyone commits to respect the sanitary measures, we can all come to the Centre in a peaceful state of mind.

If you cannot or do not wish to follow these guidelines, we ask you not to come to the Centre while these regulations stand. The same applies, of course, if you are ill or have symptoms of the virus.

As Buddhist practitioners, having to wear a face mask, respecting social distances and hand washing frequently can be integrated into our practice, as a means to constantly train vigilance and attention to our daily actions. It is also a great opportunity to practice the awakened mind, the altruistic attitude: "I commit myself to making this effort, thinking more about the well-being and health of others than about my own inconvenience". These are the skillful means of Dharma called "integrating unpleasantness into the path".