Le Centre d’Études Tibétaines de Montchardon, Karma Migyur Ling, « Le jardin immuable de l’activité », est un lieu d’étude et de pratique du bouddhisme, situé sur les contreforts du Massif du Vercors, à 800m d’altitude, entre Grenoble et Valence dans l’Isère. Karma Migyur Ling a été reconnu en tant que congrégation religieuse par l’Administration française en 1994 et dispose d’une capacité d’hébergement d’une centaine de personnes. Un temple traditionnel des 1000 Bouddhas, un grand stupa de 12m, une série de 8 stupas et un centre de retraite de longue durée renforcent l’influence spirituelle du lieu.

Karmapa

Karmapa

Karma Migyur Ling s’inscrit dans la tradition du bouddhisme tibétain de la lignée Karma Kagyu placée sous l’autorité spirituelle du 17ème Karmapa Trinlay Thaye Dordje.

L’enseignement et la direction spirituelle sont assurés par le Vénérable Lama Teunsang qui y réside depuis quarante ans ans et invite régulièrement de grands maîtres, ainsi que des enseignants religieux et laïcs, tibétains et occidentaux. Les nombreux stages, proposés tout au long de l’année, sont orientés vers la pratique intensive de la méditation associée à l’étude des points essentiels de la philosophie bouddhiste. Une activité soutenue par la présence d’une librairie spécialisée et d’une bibliothèque.

Lama Teunsang

Karma Migyur Ling compte environ 2300 membres et quelques 4000 sympathisants (dont 10% d’adhérents étrangers) et propose, chaque année, une moyenne de 60 stages et une retraite de sept mois (Nyoung Né). Le rayonnement de l’activité de Karma Migyur Ling se traduit par les nombreux enseignements donnés par Lama Teunsang dans différents centres en France, ainsi que dans plusieurs pays d’Europe et en Asie.

Parallèlement, le centre développe des activités humanitaires. D’une part, en faveur de populations nécessiteuses au Tibet, en Inde, au Népal et au Ladakh par un système de parrainages, et d’autre part, en soutenant à Kierong – une vallée isolée de l’est du Tibet – un dispensaire et une école assurant la scolarité de centaines d’enfants et dont la construction a été financée par l’association « Les amis de Kierong ».

Depuis sa fondation, le centre de Montchardon s’est développé uniquement grâce à l’aide entièrement bénévole de ses membres et sympathisants. Dès le début du centre, ses fondateurs – Lama Teunsang et Jean-Pierre Schnetzler – ont insufflé des valeurs fondamentales de générosité, de volontariat et de service à autrui qu’ils ont toujours incarnées au quotidien. Le travail considérable de construction et de développement mené à bien depuis plus de 30 ans a été offert par des milliers de personnes sans l’idée de recevoir une quelconque contrepartie financière. La gestion quotidienne du centre est assumée par une petite équipe de résidents laïcs entièrement bénévoles.

A l'origine

En 1975, Jean-Pierre Schnetzler achète la propriété et l’offre au XVIème Karmapa et au Vénérable Kalou Rinpoché en leur demandant d’envoyer un lama enseignant, invité à résider sur place.

Le vénérable Lama Teunsang arrive en 1976.

Commence alors un long et patient travail qui, au fil des ans, va transformer la vieille ferme dauphinoise en ce centre que nous connaissons aujourd’hui.

Le centre accueille régulièrement tous les grands maîtres tibétains, notamment le Karmapa et le Shamarpa à plusieurs reprises, ainsi que le Dalaï Lama en 1993.

La boutique diffuse également un DVD de présentation du centre.