L'eau !

Montchardon est alimenté par une source d’eau abondante en hiver et insuffisante en été. Afin de pallier à cette limitation, l’eau est stockée dans des immenses citernes (1 600 000 litres) qui suffisent à couvrir les besoins à condition de veiller à une utilisation modérée. Dans cet esprit, le centre vous offre la possibilité de faire votre lessive au bout de 7 jours de présence uniquement. Pour des séjours plus courts, nous vous remercions de vous équiper en conséquence.

Accompagnants

 Au centre, les enfants sont sous l’entière responsabilité et surveillance des parents qui doivent s’organiser pour les garder. Ceci tant pour leur sécurité que pour le calme de tous. Aucune structure d’accueil n’est prévu pour eux.

Nous vous rappelons qu’il n’est pas possible d’amener avec vous vos animaux de compagnie.

Comportement

De manière générale, un comportement en adéquation avec l’activité du lieu et l’organisation de la vie en collectivité est demandé en tout temps. Nous vous prions de respecter les horaires en développant la conscience que le contraire a des incidences sur le travail des équipes et sur le sommeil des personnes dont les chambres donnent sur les lieux communs.

En dehors de ces principes généraux, le centre s’appuie sur les quelques règles ci-dessous pour un déroulement harmonieux de son activité :

  • N’absorber ni alcool, ni intoxicant
  • Ne pas fumer dans le centre ni aux abords immédiats (l’espace fumeur se situe autour à l’entrée du parking côté Izeron)
  • Respecter le calme du lieu : pas de radio, de musique, ni d’instruments
  • Éteindre les téléphones portables dans tous les lieux collectifs : dortoirs, studio, temple, réfectoire
  • Ne pas téléphoner depuis les espaces partagés : aux abords du réfectoire, autour des stupas…
  • Respecter le silence du lieu dès 22h, y compris aux abords du réfectoire et autour des stupas
  • Éviter de consommer des aliments ou des boissons dans le temple
  • Ne pas amener d’animaux domestiques.

 

Le centre a été construit, et continue à se développer, grâce à de nombreux dons. Aussi une attention particulière est portée aux détails du quotidien, comme la quantité de nourriture servie, l’entretien des locaux etc., afin d’éviter le gaspillage ou l’endommagement du matériel. Il s’agit simplement du souci du bien collectif et, comme le dit Lama Teunsang, « Si chaque membre de la collectivité a ce souci du bien commun, c’est un immense bienfait pour tous. C’est pour ça que je parle toujours d’être attentif à cette notion de « Kor » (mauvaise utilisation des offrandes en tibétain), de ne pas gaspiller ou mal utiliser les dons qui nous sont faits ».

Ainsi, prenez soin de ce qui vous entoure et, si vous observez un dysfonctionnement ou une défectuosité, n’hésitez pas à nous en faire part. Par contre, nous vous serons reconnaissants de n’entreprendre aucune démarche de votre propre chef. En effet, les meilleures intentions ont, à de nombreuses reprises, débouché sur l‘endommagement de matériel ou sur des difficultés organisationnelles par manque d’information et de coordination