Né au Kham, le Tibet oriental, c’est avec son père, lui-même lama, qu’il étudie l’enseignement du Bouddha. Dans les années 80, il part en pèlerinage au Népal et Shamar Rinpoché le reconnait comme l’incarnation d’un grand yogi de la lignée kagyu : Lodreu Rabsel. Il reçoit alors de nombreux enseignements et initiations de maîtres Kagyu, Nyingma et Sakya.

De retour au Tibet, il part en pèlerinage durant six ans, fait le tour des lieux saints, médite et séjourne dans les grottes des grands maîtres du passé. Plus tard, il s’active dans le Lhodrak, la région de Marpa et de Milarépa, à réhabiliter les lieux où vécurent ces deux maîtres. En 1993, il étudie trois ans au KIBI, à Delhi en Inde, avec Khenpo Tcheudrak Rinpoché. Plus tard, Shamar Rinpoché l’envoie en Malaisie où il a de très nombreux disciples et où il dirige chaque année la pratique de cent millions de mani. Il enseigne en tibétain et est traduit en français.