Ce stupa, fait de cuivre doré à la feuille, a été construit pour enchâsser une relique exceptionnelle du 3ème Karmapa Rangjoung Dorjé (1284-1339). Il s’agit d’une partie d’un os de son crane (kapala), sur lequel est spontanément apparue la syllabe 

ཨ་

(A).

Cette lettre, que l’on peut voir inscrite en creux, n’apparait que lorsque l’on regarde cet os sous une lumière rasante.

La syllabe ཨ་ (A) symbolise l’origine de tous les phénomènes, le Non-né (tib. kyé mé), le Corps Absolu (dharmakaya, tib. tcheu kou), l’Éveil. Le son de la lettre A est présent dans toutes les lettres de l’alphabet tibétain, symbolisant ainsi le fait que l’état naturel d’éveil est présent dans tous les êtres animés.

Cette remarquable relique a été offerte à Lama Teunsang par Chokling Rinpoché1, la 4ème incarnation de Chokgyur Lingpa, un grand terteun du 19° siècle (1829-1870) contemporain de Jamgon Kontrul Lodreu Thayé. Les terteuns sont des êtres prédestinés, dont le rôle est de redécouvrir des enseignements sacrés cachés dans tout le Tibet par Gourou Rinpoché au 8ème siècle. Chokgyur Lingpa, l’un des plus grands terteuns, a découvert d’importantes collections de ces textes sacrés appelés termas.

Lama Teunsang et Chokling RinpotchéSa 4ème incarnation, Chokling Rinpoché, vivait à Terteun Gar, un monastère du Kham situé tout près de la vallée de Kiérong, pays natal de Lama Teunsang au Tibet oriental. Dans les années 2000, Lama Teunsang est retourné dans cette région pour y construire une école. Chokling Rinpoché et Lama Teunsang se sont liés d’amitié. Rinpoché a été très actif dans la construction de cette école et de son côté Lama Teunsang a beaucoup contribué au développement du monastère de Terteun Gar.

Avant son décès en 2010, Chokling Rinpoché a offert à Lama Teunsang cette pièce unique, d’une immense valeur spirituelle, pour le remercier de toute l’aide que ce dernier lui avait apportée. Il lui a transmis la relique en disant : « De tous les trésors spirituels que je possède, celui-ci est sans aucun doute le plus précieux car il est porteur d’immenses bénédictions. Le 3ème Karmapa Rangjoung Dorjé était sans conteste le plus sublime des Corps d’émanation. Prenez-le et placez-le dans un stupa de cuivre doré ».

Stupa doré pour la relique du 3ème KarmapaLes Karmapas sont considérés comme l’émanation de l’activité éveillée de tous les Bouddhas et sont des êtres d’une extraordinaire réalisation spirituelle. Le 3ème Karmapa a une place particulière dans la tradition Kagyu, car il fut également un immense érudit et a laissé des écrits qui ont fait autorité. Parmi eux Le profond sens intérieur (zabmo nang deun), qui met l’accent sur l’essence véritable du vajrayana, ainsi que Le traité distinguant conscience individuelle et sagesse (Namshé Yéshé) et Le cœur des Tathagata (Nyingpo Tenpa). Il est également l’auteur des Souhaits du Mahamoudra que l’on récite régulièrement à Montchardon et qui explicitent le mode d’être ultime de l’esprit. Le 3ème Karmapa a également systématisé la pratique de Tcheu dans la tradition Kagyu.

1 Il existe un second Chokling Rinpoché qui vit à Kathmandu, au Népal.
Légende de la photo : la relique du 3ème Karmapa Rangjoung Dorjé, sur laquelle on distingue clairement la lettre tibétaine ཨ་, apparue spontanément.

Stupa sheltering a relic of the 3rd Karmapa Rangjung Dorje

This stupa, made of copper gilded with gold, was built to shelter an exceptional relic of the 3rd Karmapa Rangjung Dorje (1284-1339). It is a part of his skull bone (kapala), on which the syllable

ཨ་

་ (A) spontaneously appeared.

This hollowed-out letter appears only when looking at this bone under a low-angled light (see photo).

The syllable ཨ་ (A) symbolises the origin of all phenomena, the Unborn (tib. kye me), the Absolute or Truth Body (dharmakaya, tib. chöd ku) of Awakening. The sound of the letter A is included in each letter of the Tibetan alphabet, symbolising the fact that the natural state of awakening is present in all sentient beings.

This remarkable relic was offered to Lama Teunsang by Chokling Rinpoche1, the 4th incarnation of Chokgyur Lingpa, a great tertön of the 19th century (1829-1870) contemporary to Jamgon Kongtrul Lodro Thaye. Tertöns are predestined beings, whose role is to rediscover sacred teachings hidden by Guru Rinpoche all over Tibet in the 8th century. Chokgyur Lingpa, one of the greatest tertöns, discovered important collections of these sacred texts called termas.

His 4th incarnation, Chokling Rinpoche, lived in a monastery in Tertön Gar, a monastery of the Kham area near the Kierong valley, Lama Teunsang's native country in Eastern Tibet. In the years 2000, Lama Teunsang returned to this area to build a school. Chokling Rinpoche and Lama Teunsang became friends. Rinpoche was very active in the construction of the school and Lama Teunsang made important contributions to ensure the development of the Tertön Gar monastery.

Before passing away in 2010, Chokling Rinpoche offered to Lama Teunsang this unique piece of immense spiritual value, to thank him for all the help he had given him. He transmitted the relic saying: « Among all the spiritual treasures that I possess, this one is undoubtedly the most precious because it bears immense blessings. The 3rd Karmapa Rangjung Dorje was undoubtedly the most sublime of Emanation Bodies. Take it and place it in a gold-gilded copper stupa ».

The Karmapas are considered to be the emanation of the awakened activity of all the Buddhas. They are beings of extraordinary spiritual realisation. The 3rd Karmapa has a special place in the Kagyu tradition, for he was also an immense scholar and left major philosophical writings. Among them The profound inner principles (zabmo nang dön), which emphasises the true essence of the Vajrayana, as well as the Treatise distinguishing consciousness from wisdom (Namshe Yeshe) and a Treatise on Buddha nature (Nyingpo Tenpa). He is also the author of the Mahamudra Aspiration Prayer, which we regularly recite in Montchardon and which explains the mind ultimate mode of being. The 3rd Karmapa also systematised the practice of Chöd in the Kagyu tradition.

1 There is a second Chokling Rinpoche who lives in Kathmandu, Nepal
Picture : The relic of the 3rd Karmapa Rangjung Dorje, on which we can clearly distinguish the Tibetan letter ཨ་, which appeared spontaneously.

 

Concerning the courses from May to September 2020
Attention: For the moment the courses from May to September 2020 newly added on the site, are not yet bookable.
Don’t worry! The opening date for booking these courses will be communicated to you soon by email through the “Nouvelles de Montchardon” and will also be announced on the website on the Home page.
There is therefore no need to contact the Reception, phone or send booking dates for events that do not appear in the drop-down list on the booking form.
For any other question, please use this form.

Formulaire de contact simple

Concernant les stages de mai à septembre 2020
Attention: Pour le moment les stages de mai à septembre 2020 nouvellement ajoutés sur le site, ne sont pas encore réservables.
Ne vous inquiétez pas ! la date d’ouverture de réservation de ces stages vous sera communiquée prochainement par email à travers les “Nouvelles de Montchardon” et sera annoncée également sur le site web sur la page d’Accueil.
Il est donc inutile de contacter l’Accueil, de téléphoner ou d’envoyer des dates de réservation pour des événements qui n’apparaissent pas dans la liste déroulante du formulaire de réservation.
Pour tout autre question, veuillez utiliser ce formulaire.

2020-Prendre contact
Nom d'usage