Elle a rencontré le Dharma en 1997 à Montchardon puis a souhaité y effectuer la première retraite de trois ans. Elle exerce aujourd’hui des activités liées au bien-être et à l’accompagnement des personnes, tout en consacrant du temps à la pratique et à l’enseignement.