Lama Tsultrim, d’origine tibétaine, est né au Ladakh en 1967. A sept ans, il rentre au monastère Kagyu de Leh. Ce monastère avait été récemment créé par Lama Chimé Rinpoché, qui était venu de Tsurphou (le principal monastère du Karmapa au Tibet), pour s’établir dans cette province indienne du Ladakh en 1959. Lama Tsultrim a suivi toute sa formation monastique dans ce lieu, qui s’est construit progressivement. Vers l’âge de 30 ans, il est parti au Népal faire une retraite de trois ans au centre Kagyu de Pharping, sous la direction de Lama Shérab Gyaltsen Rinpoché. Revenu dans le monastère de Leh, Lama Tsultrim a assuré différentes responsabilités, notamment celle d’oumzé (maître des chants rituels) ou d’intendant du monastère. Depuis longtemps, Lama Teunsang souhaitait que de nouveaux lamas tibétains viennent à Montchardon, c’est pourquoi Lama Tsultrim est venu s’établir au Centre en mai 2019. Ceux qui ont participé aux pratiques quotidiennes ces derniers temps ont pu apprécier sa maîtrise du chant et sa direction des pratiques collectives en tant qu’oumzé.