Dans l’aventure de Montchardon, il y a eu des projets engageants et fédérateurs comme la construction d’un stupa ou d’un temple, et d’autres moins exaltants mais d’une prime importance pour la vie du lieu, comme la création d’une nouvelle station d’épuration pour le Centre.

Montchardon étant très éloigné du village, il nous est impossible de nous connecter au réseau d’assainissement communal, le « tout à l’égout ». En 1988, les pouvoirs publics nous avaient donc demandé d’établir un système d’assainissement autonome. Nous avons ainsi construit une fosse toutes eaux de 100m3 en béton avec un grand terrain d’épandage, permettant aux eaux traitées de s’infiltrer naturellement dans le sol. Cette installation, occupant le sous-sol du terrain de camping en dessous des 8 stupas, nous avait jusqu’à présent donné entière satisfaction.

Récemment, durant l’instruction du permis de construire pour le nouveau bâtiment (voir détails plus loin), l’Administration nous a demandé d’augmenter la capacité de ce système d’assainissement.
Un bureau d’étude spécialisé nous a conseillé de refaire cette installation aux normes actuelles, plus exigeantes en termes d’environnement. Cet avis nous a paru très pertinent car nous constations depuis quelques années les limites du système. Après une étude du site, et en tenant compte de nos besoins présents et à venir, l’expert nous a orienté vers le choix d’une nouvelle installation capable de traiter les effluents d’un site recevant jusqu’à 200 personnes. La capacité d’accueil actuelle étant d’environ 130 personnes, ceci assurera également nos besoins futurs de développement.

La solution retenue consiste en une station d’épuration biologique, entièrement enterrée, donc discrète dans l’environnement. Elle utilise le principe du traitement des eaux par une population de bactéries fixées à un support. Un système judicieux d’aération par surpresseur permet de favoriser le développement de bactéries aérobies qui vont dégrader les matières polluantes et donc dépolluer les eaux usées. Ceci permet d’obtenir une eau non potable mais suffisamment propre pour être rejetée dans le milieu naturel par infiltration.
Nous voulions remplacer l’ancien système sous les 8 stupas par cette installation avant le début des stages. Nous avons fait appel à notre ami terrassier, Florent Lamberton, qui depuis des années intervient avec grande compétence au Centre. Il a coordonné ces travaux particulièrement délicats : tout d’abord livrer 6 volumineuses cuves en béton, pesant pour certaines plus de 11 tonnes, puis les poser précisément dans une excavation de 3,5m de profondeur aux dimensions d’une piscine municipale !
Le 5 juillet, 4 véhicules ont amené les cuves, précédés par un camion grue, nécessaire pour leur manutention. Tous se sont positionnés sur un chemin d’accès aménagé pour la circonstance en contrebas du chantier. Après le déploiement de la grue, l’opération impressionnante de la dépose de chaque cuve s’est faite sans encombre, en un temps record, sous l’œil attentif de Lama Teunsang debout sur la terrasse des 8 stupas.
Le coût total de cette opération est également impressionnant : 70 000€ ! Ces travaux peuvent paraître chers… mais si cette installation dure aussi longtemps que la précédente (32 ans), il s’agit d’un investissement essentiel et très rentable pour le Centre.
Nous avons conservé la cuve de 100m3 qui servait de fosse toutes eaux, toujours en bonne état, afin qu’une fois nettoyée et restaurée elle puisse servir de réserve d’eau pour les services incendie, pour l’arrosage ou pour des besoins divers.

Cliquer sur une photo pour faire défiler la galerie :

Le petit film accéléré et les photos sur toute cette opération ont été réalisés par Salva. 

The new sewage system

In the Montchardon adventure, there have been engaging and federating projects such as the construction of a stupa or temple, and others that are less exhilarating but of prime importance for daily life, such as the creation of a new water treatment plant for the Centre.

Because Montchardon is far from the surrounding villages, it is impossible for us to connect to the communal sewage system. In 1988, the public authorities having asked us to establish an autonomous system, we built a 100m3 concrete pit where all waters from Montchardon are gathered and treated before infiltrating naturally into the ground. Located below the campground underneath the 8 stupas, this installation had so far given us complete satisfaction.

Recently, during the building permit process for the new building, the Administration asked us to increase the capacity of our sewage system. A specialized engineering office advised us to bring the installation up to current standards, which are more environmentally compatible. This advice seemed very relevant to us, since we had been aware of the limits of the system for some years. After studying the situation, and taking into account our present and future needs, the expert helped us choose a new installation capable of treating the effluents of a site receiving up to 200 people. The current capacity being about 130 people, this will also ensure our future development needs.

The chosen solution consists of a biological treatment plant, entirely buried so as to be unnoticeable in the environment. Water is treated by a population of bacteria attached to a support. A clever aeration system facilitates the development of aerobic bacteria which degrade the polluting materials contained in waste water. This makes it possible to obtain non-drinkable yet clean water, that can then be discharged into the natural environment by infiltration.

We wanted to replace the old system under the 8 stupas with the new one before the beginning of the summer courses. We called upon our friend Florent Lamberton, an excavation specialist, who has been working at the Centre for many years with great competence. He coordinated this particularly delicate work: first of all, he delivered 6 large concrete tanks, some weighing more than 11 tons, and then placed them precisely in a 3.5m deep excavation the size of a public swimming pool!

On July 5th, 4 vehicles brought the tanks, preceded by a truck crane, necessary to handle them. All were positioned on an access road laid out for the occasion below the construction site. After the crane was deployed, the impressive operation of removing each tank was carried out easily, in a record time, under the watchful eye of Lama Teunsang standing on the top of the terrace of the 8 stupas.

The total cost of this operation is also impressive: €70,000! This may seem quite expensive... yet if this facility lasts as long as the previous one (32 years), it is an essential and very profitable investment for the Centre.

The 100m3 tank that served as an all-water pit was in good condition: we kept it so that once cleaned and restored, it can be used as a water reserve for the fire services, for watering or for various needs.

Our photographer and friend Salva has made a film and photos that you can see on the french version.

 

Concerning the courses from May to September 2020
Attention: For the moment the courses from May to September 2020 newly added on the site, are not yet bookable.
Don’t worry! The opening date for booking these courses will be communicated to you soon by email through the “Nouvelles de Montchardon” and will also be announced on the website on the Home page.
There is therefore no need to contact the Reception, phone or send booking dates for events that do not appear in the drop-down list on the booking form.
For any other question, please use this form.

Formulaire de contact simple

Concernant les stages de mai à septembre 2020
Attention: Pour le moment les stages de mai à septembre 2020 nouvellement ajoutés sur le site, ne sont pas encore réservables.
Ne vous inquiétez pas ! la date d’ouverture de réservation de ces stages vous sera communiquée prochainement par email à travers les “Nouvelles de Montchardon” et sera annoncée également sur le site web sur la page d’Accueil.
Il est donc inutile de contacter l’Accueil, de téléphoner ou d’envoyer des dates de réservation pour des événements qui n’apparaissent pas dans la liste déroulante du formulaire de réservation.
Pour tout autre question, veuillez utiliser ce formulaire.

2020-Prendre contact
Nom d'usage